DEFA-Stiftung

Filmdatenbank

Zurück

Knabenjahre

Regie: Peter Voigt, 68 Min., fa, Dokumentarfilm
Deutsche Demokratische Republik (DDR)
DEFA-Studio für Dokumentarfilme, 1989

Film-Videoformat
35 mm
Länge in m
1861
Sonstiger Titel
Kindheiten
Englischer Titel
Boyhood Years
Anlaufdatum

Kurzinhalt

Vier Bürger der DDR, geboren in den Jahren 1927 bis 1930, erinnern sich ihrer Kinder- und Jugendjahre im Hitlerreich: ein Pfarrer, ein Hauptabteilungsleiter, ein Psychologe, ein Bühnenbildner. Ihr Beispiel, im Gespräch mit dem Regisseur, macht in den Kindheitserinnerungen die Entwicklung dieser jungen Generation in Hitlerdeutschland spürbar, als eine unter hermetischen Bedingungen vorgenommene Ausbildung zum Antihumanen.

Filmstab

Regie
  • Peter Voigt
Drehbuch
  • Christian Lehmann
  • Peter Voigt
Kamera
  • Christian Lehmann
Schnitt
  • Peter Voigt
Ton
  • Udo Cott
  • Eberhard Schwarz
Musikinterpret
  • Carl Orff ("Carmina Burana")
Redakteur
  • Carmen Bärwaldt
Beratung
  • Christlieb Hirte
  • Hans Schmidt

Kurzinhalt (Englisch)

The generation that grew up during the Hitler regime: East Germans born between 1927 and 1933 remember their childhood. The film combines personal statements with his-torical material – a lively history lesson.

Kurzinhalt (Weitere Sprachen)

"Le passé dont je me souviens, je l'ai surmonté et c'est devenu ainsi de l'expérience. Le reste de mon passé m'échappe et peut me réduire à l'impuissance. Cette pensée de Franz Führmann sert de préambule au film LES ANNÉES D'ENFANCE."

Quatre citoyens de ce pays nés entre 1927 et 1930 se souviennent de leur enfance et de leur jeunesse sous le régime hitlérien. Il y a là un pasteur, un chef de service, un psychologue et un décorateur de thêatre: Ils viennent de milieux sociaux différents, leurs pères étaient ingénieur, artisan, instituteur et fonctionnaire. Leurs réflexions sur leur propre enfance, perçue comme tout à fait normale alors que le quotidien était imprégné de fascisme, sont très diverses. Cette diversité s'explique par la conscience ou l'ignorance pareillement innocentes des garçons de l'époque, par leur acceptation ou leur rejet surtout émotionnels des principes éducatifs dont ils faisaient l'objet à la maison, à l'école, dans les mouvements de jeunesse fascistes.

L'auteur, né en 1933, compare dans le dialogue sa propre expérience d'enfant avec celle de ses interlocuteurs. L'exemple de ces quatre souvenirs d'enfance - cinq avec ceux de l'auteur - permet de comprendre l'évolution de cette génération dans l'Allemagne hitlérienne, qui fut formée avec un objectif anti-humain dans des conditions d'hermétisme total. A la fin, le film aborde le problème de la rupture brutale de cette évolution. (Französisch)

(source: 40. Internationale Filmfestspiele Berlin 1990 Dokumentation)

Diese Webseite verwendet Cookies. Mit der Nutzung stimmen Sie der Verwendung zu. Datenschutzhinweise

Verstanden
menu arrow-external arrow-internal camera tv print arrow-down arrow-left arrow-right arrow-top arrow-link sound display date facebook facebook-full range framing download filmrole cleaning Person retouching scan search audio twitter cancel youtube instagram